Comment l’accès adapté peut-il aider ma clinique?

Comment l’accès adapté peut-il aider ma clinique?

Le concept de l’accès adapté a été introduit par Mark Murray en 1990 en raison des problèmes grandissants d'accessibilité. Des millions de canadiens n’avaient pas accès à un médecin de famille1 et le problème devait être abordé. Bien que ce processus gagne en popularité, peut-il réellement améliorer l'accès pour les patients? Une chose est certaine, les canadiens ont besoin d'un meilleur accès aux soins.

Un sondage mené par le Collège des médecins de famille du Canada (CMFC) en 2007 a révélé que 14 % des canadiens n’avaient pas de médecin de famille et 41 % n’arrivaient pas à en trouver un.

En 2013, il n'y avait que 2,6 médecins de famille pour 1000 patients. Le Canada occupait la 24e position sur 28 pays dans le monde au sujet de l’accès (OECD 2015, calculé par Bacchus Barua).

Afin d’accroître l'efficacité et d'améliorer la qualité des soins, la mise en œuvre de l’accès adapté est de plus en plus étudié et utilisé.

Les canadiens ont du mal à voir leur médecin de famille dans un délai raisonnable en cas de besoin. Selon une publication de l’Institut canadien d'information sur la santé, 33 % des canadiens ont déclaré avoir attendu 6 jours ou plus pour un rendez-vous et 41 % ont dit avoir reçu un délai de plus de 2 mois pour un rendez-vous avec un spécialiste.

canadiens-attente-6-jours-rendez-vous-2mois-specialiste

Comment l’accès adapté peut-il aider une clinique?

L’accès adapté vise à aider les cliniques à répondre aux demandes des patients et à faciliter l'accès en permettant que les rendez-vous soient disponibles à l’intérieur d’une semaine plutôt qu’un mois plus tard.

Le principe derrière l’accès adapté est le suivant : une pratique où le patient peut avoir accès aux services de 1re ligne au moment opportun.

Ce que cela signifie pour les cliniques :

  • Une réorganisation des horaires et des rendez-vous des patients
  • Un changement dans les processus de communication
  • Une mise à jour des rôles et des tâches
  • Une planification stratégique

Cependant, l’accès adapté ne signifie pas que les demandes de service seraient illimitées ni que les listes d'attente seraient inévitables. Ce n’est pas un projet clé en main, mais plutôt une innovation qui vise à améliorer l'accès aux soins.

Quel est l’impact de l’accès adapté sur une clinique?

Il est important de noter que le principe de l'accès adapté a un impact direct sur l'équilibre de l'offre d’une clinique et de la demande des patients.

Acces_Adapte-rendez_vous-patient-visites

Ce calcul nous permet de voir qu'il y a une variation importante en ce qui concerne l'offre de la clinique car elle dépend de la charge de travail, du taux de retour des patients, et de la durée des consultations.

Des études ont tenté d’établir un lien entre l'utilisation du processus d’accès adapté et le taux d’absentéisme, la plupart sans succès. Une étude réalisée par la Société des professeurs de médecine familiale suggère de se pencher sur de plus importantes mesures : « la continuité de la relation entre les patients et leur médecin, le temps d'attente pour un rendez-vous et d'autres facteurs ». La continuité de la relation médecin-patient est favorisée puisque le temps d'attente pour les rendez-vous et les retards diminuent. Ainsi, le patient peut continuer de voir son propre médecin ce qui a un impact positif sur le taux de rétention des patients.

Quels sont les résultats?

Selon un projet de recherche mené par l'Université de Sherbrooke et le CSSS Champlain – Charles-Le-Moyne à Quebec, les cliniques qui ont mis en œuvre l’accès adapté ont eu un taux élevé de rendez-vous patients au départ. Cependant, à long terme, les résultats positifs incluent la satisfaction des patients et des autres professionnels de la santé, ainsi que le l’intégration de nouveaux patients.

De même, une étude de l'Université de Sheffield en Angleterre visait à déterminer si l’accès adapté améliore réellement les disponibilités des rendez-vous, tout en prenant en considération l’opinion des médecins de famille. L’étude a démontré que 78 % des cliniques ont constaté des améliorations en matière d'accès et que celles-ci seraient durables. De plus, 33 % des médecins de famille ont rapportés « d'autres avantages, y compris le sentiment de contrôle de la charge de travail, l'amélioration du moral du personnel, et une nette perception que la satisfaction des patients s’était améliorée ».

L'utilisation de l’accès adapté à la clinique Kaiser Permanente en Californie du Nord a entraîné, entre autres avantages, une réduction du temps d’attente pour les rendez-vous de routine de 55 jours à un jour, et ce, moins d'un an après l’implantation de l’accès adapté. Les chances pour un patient d’obtenir un rendez-vous avec son médecin personnel plutôt qu’un autre sont passées de 47 % à 80 %.

reduction-routine-appointment-wait-times

Alors, comment l’accès adapté peut-il réellement aider une clinique? Selon les conclusionsmentionnés précédemment et d'autres résultats qui ont été rapportés, ce processus améliore l'accès aux soins et, par conséquent, diminue le taux d’absentéisme des patients. Il permet aux cliniques d'élaborer et d'adopter des améliorations durables et avoir plus de contrôle de leur charge de travail. Les médecins sont également satisfaits de la capacité à adapter leur offre.

Des ressources disponibles

« Accès en temps opportun aux soins dans les cabinets ou cliniques de médecine familiale », un article du Collège des médecins de famille du Canada, met en évidence la gestion des horaires cliniques en accès adapté.

Au Québec, par exemple, plus de 2 000 médecins de famille et professionnels de la santé ont été formés au sujet de l’accès adapté. De plus, la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ), entre autres, offre des séances de formation.

Il y a d’autres ressources disponibles qui fournissent des renseignements précis sur l’accès adapté et les exigences du changement de processus. Des équipes de formation ainsi que des vidéos explicatives sont également rendues disponibles par d’autres organisations et associations.

1 Millions of Canadians don't have a family doctor - National Post

Comment choisir une solution de prise de rendez-vous en ligne Télécharger
Alex Aoun, Conseiller en technologie de la santé

Publié par Alex Aoun, Conseiller en technologie de la santé

Titulaire d’un baccalauréat en finance de l’université de Concordia, Alexandre Aoun a une excellente connaissance des défis propres au milieu de la santé. Ayant lui-même fondé une clinique dentaire à Montréal ainsi qu’une entreprise technologique visant à révolutionner les communications entre professionnels de la santé, Alexandre est un conseiller hors pair quand vient le temps de relever des défis en technologies de la santé.