Santé numérique et innovations de première ligne

Santé numérique et innovations de première ligne

Le 23 février prochain aura lieu le Congrès des services de première ligne présenté par l’Association des cliniques médicales du Québec. Cet événement portera sur le thème de l’innovation et réunira un grand nombre d’acteurs clés du réseau de la première ligne en santé : propriétaires et gestionnaires de cliniques médicales, médecins, infirmières et associations. Plusieurs conférences sur les pratiques innovantes capables d’améliorer la prise en charge et la gestion des patients sont à l'ordre du jour.

Les investissements en santé numérique sont de plus en plus primés, ce qui contribue à améliorer la qualité et l’accessibilité aux soins. Quels seront les prochains investissements?

L’économie de la santé numérique

D’un point de vue économique, les technologies innovantes en santé numérique doivent réduire les dépenses liées aux soins de santé, tant sur le plan des communications que de la gestion.

Entre 2007 à 2014, les économies découlant d’innovations en santé numérique ont été estimées à plus de 13 milliards de dollars au Canada seulement, notamment en raison de la diminution d’efforts répétitifs et évitables. Quelles technologies ont rendu cela possible?

À travers le système de santé canadien, la technologie ayant permise les plus importantes économies avec une implantation généralisée est le système d’information sur les médicaments, avec plus de 436 M$ d’économies enregistrées en 2010. En deuxième position, on retrouve les dossiers médicaux électroniques, avec des économies enregistrées de 1,3 G$ entre 2006 et 2012. Finalement, en troisième place se dresse la télésanté, avec une réduction des coûts enregistrés de 125 M$ en 2010 liés à l’élimination d’un grand nombre de consultations inutiles.

Les prochaines tendances en santé numérique

Au courant des dernières années, la plus importante tendance en matière de santé numérique était centrée sur la construction d’offres de soins de plus en plus intégrés (système d’information sur les médicaments, dossiers médicaux électroniques, télésanté, etc.). Aujourd’hui, une nouvelle tendance  fait surface : mettre l’emphase non plus sur des technologies intégrées à même les cliniques, mais sur le patient désormais considéré comme étant un expert en santé sur le Web. Cette tendance a pour but d’impliquer le patient dans le processus de commodité des soins de santé et de lui déléguer certaine tâches liées à la gestion de sa santé.

Parmi les prochaines innovations à venir impliquant les patients, nous retrouvons l’ordonnance électronique entre le prescripteur autorisé et la pharmacie du patient, l’achat de médicaments à partir de téléphones intelligents et l’analyse de données de santé sur téléphones intelligents, l’accès 360o aux dossiers médicaux électroniques qui engage le patient dans sa fiche de santé.

Cependant, avant de développer de nouvelles technologies, encore faut-il que les acteurs du système de santé adoptent celles qui existent déjà et dont l’efficacité a été démontrée, par exemple la prise de rendez-vous en ligne.

Le patient expert santé : la prise de rendez-vous en ligne

Une étude menée par Inforoute Santé du Canada révèle que si les Canadiens pouvaient obtenir un rendez-vous en ligne, consulter leurs médecins par voie électronique, accéder à leurs résultats d’analyses ou renouveler leurs ordonnances en ligne, 47 millions de consultations évitables pourraient être épargnées à chaque année. Pour la population, cela représente des économies potentielles annuelles pouvant atteindre près de 4 G$. De plus, avec ces technologies, 18,8 millions d’heures de travail manquées pourraient être évitées par année, représentant des économies de plus de 460 M$. Malheureusement, seulement 10 % des cliniques médicales offrent la prise de rendez-vous en ligne, alors que 90 % des canadiens affirment qu’ils utiliseraient un tel service.

Ces données parlent d’elles-mêmes ; les établissements de première ligne ont intérêt à adopter une telle solution impliquant le patient et facilitant la gestion des rendez-vous.

Un avenir prometteur

À l’aide des technologies en santé numérique, les intervenants du système de santé augmentent leur efficacité en éliminant des tâches répétitives ou inutiles, ce qui a pour résultat d'améliorer les services rendus aux patients. C’est grâce à ces bénéfices observables que les cliniques sont de plus en plus prédisposées à changer leurs technologies et à participer  à des conférences informatives comme celles proposées par le Congrès des services de première ligne.

Venez nous voir!

Vous comptez assister au Congrès de première ligne 2017? N’hésitez pas à venir nous rencontrer pour discuter avec nous et poser vos questions!

Comment choisir une solution de prise de rendez-vous en ligne Télécharger
Karine Vinet, Conseillère en technologie de la santé

Publié par Karine Vinet, Conseillère en technologie de la santé

Diplômée en administration des affaires, Karine Vinet a plus de 10 ans d’expérience dans le domaine des technologies de l’information. Ayant travaillé pour de multiples entreprises spécialisées, elle a développé une excellente culture des problématiques rencontrées par les gestionnaires et les professionnelles de la santé, mais aussi des solutions technologiques pour y remédier. Ses conseils sont toujours judicieux et grandement appréciés.